Adultes Adolescents Enfants

Cécile Dang 
Psychologue Clinicienne
Psychothérapeute TCC

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Qu'est ce que la thérapie comportementale et cognitive ?


C'est une thérapie dite "brève" dans la mesure où vous ne vous ne vous lancez pas dans un suivi de plusieurs années. 


Elle est validée scientifiquement *.


C'est une thérapie interactive au cours de laquelle le thérapeute intervient beaucoup et travaille en collaboration avec le patient en se centrant sur les difficultés de " l' ici et maintenant.



L'objectif est d'apprendre certaines compétences afin de mieux faire face aux problèmes. 


Cette méthode est basée sur la correction des pensées négatives et l'apprentissage de comportements nouveaux et adaptés qui permettront de réduire les émotions désagréables associées et qui sont à l'origine de la souffrance.


Ces comportements nouveaux s'acquièrent par des exercices pendant et entre les séances.

Nous définissons ensemble des objectifs thérapeutiques.



Les techniques employées en TCC sont :


> comportementales (jeux de rôle, exposition aux situations redoutées...)


> cognitives (identifications de pensées, apprentissage de résolution de problèmes,...)


> physiologiques (apprentissage de techniques de relaxation...)



Les troubles sont évalués en début et en fin de thérapie à l'aide d'échelles symptomatiques (portant sur le niveau d'anxiété, l'estime de soi, l'état d'humeur, les schémas, la personnalité, les évitements...)


A qui s'adresse t-elle et pour quels troubles ?


> Elle s'adresse aux adultes, aux adolescents, aux enfants...


Cette forme thérapeutique est indiquée dans tous les cas de souffrance émotionnelle, de troubles anxieux et dépressifs, et particulièrement les phobies, toute forme d'évitement, les troubles obsessionnels compulsifs (pensées intrusives et envahissantes, rituels, compulsions), les problèmes d'estime de soi, d'affirmation, la timidité invalidante, les addictions (tabac, alcool, cannabis, jeux, internet...), les problèmes de comportement alimentaire, la procrastination, les TICS, les problèmes comportementaux des enfants (opposition, colères), le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, les parents dont les enfants en souffre de Tdah et qui rencontre des difficultés d'habileté parentale




*L’ouvrage d’expertise collective « Psychothérapie, trois approches évaluées« Éditions INSERM, 568 pages, Février 2004 tente de répondre à la question de son efficacité. Publiée en janvier 2004, cette expertise de l’INSERM, fondée sur l’analyse d’un millier d’articles scientifiques internationaux, confirme l’efficacité des thérapies cognitives et comportementales qui obtiennent des taux de réussite de l’ordre de 80% à 90%.

Lien vers rapport INSERM